Moi, je ne suis VRAIMENT pas photogénique.

C’est la phrase que j’entends le plus souvent. Presqu’à toutes les fois!
Mais pourquoi crois-tu que tu n’es pas photogénique? Pourtant tu l’es. Je t’explique.
La photogénie c’est la capacité de bien paraître sur une photo. Quand on y pense, qu’est-ce qui fait qu’une personne paraitra bien sur sa photo? Il y a des dizaines de conditions qui feront en sorte qu’une personne paraîtra bien. Mais quoi Denis?
D’abord, il y a le contexte dans lequel la photo sera prise. Le contexte doit être favorable. Y’a t-il des objets ou des gens dérangeants autour du sujet? Si la réponse est oui, il faudrait se déplacer. Le site de la photo devrait favoriser le focus sur la personne sans compromettre le résultat.
Puis ensuite vient la pose (la façon de placer son corps favorablement). On parait tous mieux dans certains angles. C’est différent à chaque personne. Il n’y pas de règles précises de pose. Évidemment, “monsieur-madame-tout-le-monde” n’a normalement pas la connaissance nécessaire pour positionner le sujet, en fonction de sa physionomie. Le photographe amateur n’identifiera souvent pas des gros “non non” comme le menton rabaissé, qui fera apparaitre un double-menton, même aux gens minces. Il ne pourra pas analyser rapidement les petits défauts qu’on veut tous ne pas voir en premier plan sur nos photos. Tu sais, cette petite dent croche du coté droit. Cette cicatrice qui te dérange tant. Cet oeil gauche un brin plus petit que le droit. Le photographe professionnel sait d’un seul coup d’oeil comment te placer pour que tu sois à ton meilleur!
 
Il y a aussi la lumière, si importante. Elle mettra en valeur la personne ou détruira complètement la photo. Savais-tu que le soleil de midi (directement en haut) est le pire ennemi d’un photographe? Il est d’abord très fort en luminosité, mais il cause des ombres très noires et indésirables sous les yeux, sous le nez et sous le menton! S’il est midi, de grâce, trouve-toi un “p’tit spot” à l’ombre. Puis, le flash sur les téléphones, il est pratique, car sans lui les photos ne seraient carrément pas possibles dans la noirceur. Par contre, il produit une lumière très blanche à puissance maximale et ce, directement sur ton sujet…outch! Le photographe professionnel, lui, possède un ou des flashs, s’il doit en utiliser , qu’il peut diriger sur les côtés ou sur le plafond et ça fait toute une différence!
 
Petit truc concernant la lumière: Cherche toujours la lumière naturelle avant de choisir d’utiliser un flash. Place ton sujet à côté d’une fenêtre et tu seras surpris de la qualité de la lumière. 😉
Finalement, sans rentrer dans les détails techniques, il y a une foule de règles de compositions maîtrisées par le photographe et un travail artistique peaufiné aux quarts de tour qui rendront ta photo superbe.
J’omets intentionnellement de parler de l’appareil en soi, car pour moi il demeure secondaire.
Voyons un exemple concret. Celui de Réjean, qui s’est présenté à mon studio avant Noël, en me mentionnant qu’il n’était vraiment pas photogénique!
 
Personnellement, j’ai trouvé Réjean très facile à photographier. Dès la deuxième photo, Réjean était agréablement surpris du résultat! “Quoi!” WOW! J’en reviens pas!”
L’exemple de gauche, que m’a fait parvenir Réjean, est excellent. Quoi qu’il est drôle que les feux lui sortent de la tête , ce n’est pas très flatteur, n’est-ce pas? Sa position penchée vers l’arrière ne l’avantage pas du tout et le contexte qui l’entoure non plus. Il pose fièrement, oui, mais son sourire est de toute évidence figé et tout à fait “fake”. Finalement, un super flash blanc en pleine face aura vite fait de le rendre uniformément blanchi et pourvu de si jolies taches blanches entre les deux yeux!
Tu vois Réjean, que t’es photogénique?
Il s’agit d’une photo studio classique, mais tout ceci s’applique à tous les styles de photos: mariage, lifestyle, maternité, famille, sport, etc.
Finalement, je te laisse avec une petite analogie.
En santé, si tu te sens mal pour un petit quelque chose et que t’as des doutes, tu auras vite fait d’aller sur internet pour avoir un premier avis “pseudo-médical” sur l’interprétation de tes symptômes. Avoue! On fait tous ça! Mais tu sais quoi? Si tu as vraiment des doutes, tu te rends chez le médecin, parce que c’est lui le spécialiste de la santé!
C’est tout à fait pareil en photo! Tu veux une belle photo, oui bien sûr que tu peux demander à ton chum de prendre une photo avec ton cell, mais si tu veux la vraie affaire… fait donc affaire avec le spécialiste de la photo…UN PHOTOGRAPHE.
Je t’assure que t’es photogénique toi aussi!
Denis
 
 
 
 
 
sans commentaires
Ajouter un commentaire...

Votre courriel est never published or shared. Les champs requis sont marqués *