La grandeur d’un homme

Aujourd’hui, je pourrais vous parler de ma rencontre avec les joueurs des Canadiens et de leur impressionnante aura. Cependant, ce n’est pas Stéphane Richer qui aura laissé la plus forte impression sur moi cette journée-là. C’est plutôt quelqu’un que vous ne connaissez probablement pas…Alexandre Thibeault.

L’histoire d’Alexandre.
Le 15 juillet dernier, Alexandre, alors âgé de 23 ans, a décidé de plonger du bout du quai de 12 pieds d’un chalet loué avec des amis. Contrairement à ce que suggéraient la longueur du quai et les bateaux accostés à celui-ci, il n’y avait que 2 pieds d’eau à l’endroit de l’accident. Alexandre s’est fracturé une vertèbre et est resté dans l’eau, immobile, paralysé. Ses amis l’ont secouru in-extremis, mais le dommage était fait. Les médecins ont dû lui fusionner les vertèbres C4 à C6. Jusqu’à ce jour, Alexandre demeure sans sensation du torse aux pieds. Il bouge les bras, mais pas les doigts. Au moment de l’accident, Alexandre et sa copine attendaient leur premier enfant. Celui-ci est né 14 jours après l’accident.
Reconnaître la grandeur d’un homme.
Avant le match bénéfice des anciens Canadiens, soirée ayant pour but de venir en aide à sa famille, je ne connaissais pas Alex. J’avais seulement vu quelques images et entendu parlé de sa triste histoire. J’appréhendais des moments difficiles et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Quelle surprise! Alexandre était des plus souriants, facile d’approche et semblait s’être adapté à sa nouvelle situation. J’ai tout de suite constaté quelque chose d’impressionnant dans son regard: la résilience. Une force interne lui avait permis de s’adapter face à ces circonstances de vie exceptionnellement difficiles. Un désir de vivre pleinement sa vie transperçait l’air en sa présence. Comment ne pas être inspiré. Comment ne pas se dire: « Denis, tes petits bobos, oublie ça! C’est rien! ». L’humain s’adapte et se recompose en fonction de ce qu’il est. Alexandre est à nouveau Alexandre. Un « Alexandre-nouveau », plus fort, plus vivant qu’avant. Il a maintenant un fils et une femme qui l’aide à se reconstruire à chaque jour. Par sa simple prestance, Alex aide tout le monde autour de lui, entre autres à respecter la vie et à démontrer du courage. Sans le savoir, Alexandre est devenu un exemple pour nous tous.
Mot à Alex.
Alex, man. Vraiment, tu m’as beaucoup impressionné. Je sais bien que le sourire que t’avais d’accroché dans la face samedi n’est pas toujours là. Je sais bien que c’est difficile au quotidien et que t’aimerais donc ça que cette journée du mois de juillet ne soit jamais arrivée. Ton sourire est comme magique, Alex. Il inspire. Tout le monde était là pour toi samedi et c’était plus facile sans doute de se sentir bien avec tout cet amour, si tangible. Tu t’imagines si t’as laissé une impression comme ça sur moi , comment tes amis, tes vrais amis, pensent à toi et ce qu’ils pensent de toi! Ce que j’ai vu cette journée-là m’a prouvé que tu es vraiment très aimé et par tant de gens.
Une tonne d’amour.
Tu es réellement un homme exceptionnel. Tu inspireras toute ta vie des gens comme moi et aussi, surtout, tu inspireras ton fils, qui verra ce qu’on voit tous aujourd’hui dans ton regard. Lui aussi sera meilleur grâce à toi! Oui, tu es assis dans une chaise, mais vraiment tu seras toujours Alexandre le Grand. Continue mon Alex, deviens plus fort et touche encore et encore les autres qui t’entourent. xox
Denis. / fist bump bro
sans commentaires
Ajouter un commentaire...

Votre courriel est never published or shared. Les champs requis sont marqués *